Green Cool­ing Ini­ti­at­ive

L’initiative pour un refroidissement vert, la GCI, contribue à sensibiliser le grand public à l’échelon international à l’incroyable potentiel d’atténuation inhérent aux technologies de refroidissement respectueuses de l’environnement et du climat. Elle se concentre sur la coopération avec des pays partenaires dans le monde entier pour les aider à atténuer les émissions de GES rejetées par les installations de refroidissement et à mettre en œuvre le concept de refroidissement vert. Trois pays partenaires se distinguent particulièrement par leur caractère de précurseur : Le Kenya, le Ghana et les Seychelles.

Carte avec les pays partenaires

Les pays partenaires

L’initiative pour le refroidissement vert a pour objectif d’intégrer et de promouvoir la filière de la réfrigération et de la climatisation dans les grands débats sur la protection du climat et de la couche d’ozone, à savoir la CCNUCC et le Protocole de Montréal. Elle reconnaît l’importance des échanges entre les différents acteurs à l’égard de la promotion des technologies vertes : fournisseurs de technologie et utilisateurs, économie privée, institutions publiques et société civile. Par conséquent, l’un des principaux objectifs de l’initiative consiste à créer des réseaux à l’échelon mondial et régional qui rassemblent les acteurs des différents domaines (cf. Réseau).

Vidéo

[Translate to French: This video is being blocked because of your cookie settings

Texte

Les conseils ciblés destinés aux décideurs reposent sur les stratégies de refroidissement et ont pour but d’établir des normes et mesures de technologies du froid dans les pays partenaires tout en renforçant les capacités des populations locales. Cette démarche leur permettra de gérer de manière durable leur transition technologique. Les contributions volontaires faites par le marché privé augmenteront l’acceptation à l’égard de la transition et génèrera des partenariats publics-privés. Des propositions faites à l’attention des institutions financières peuvent servir de modèles et instruments de financement reproductibles pour faciliter l’accès aux technologies de refroidissement vert.

Galerie d'images

Les phases de réduction d’utilisation et d’élimination des gaz fluorés ainsi qu’une meilleure efficacité énergétique dans la filière de la réfrigération et de la climatisation favorisent la réalisation de contributions nationales à la réduction (CND) définies par la CCNUCC COP21 comme base pour une réduction des rejets de GES au niveau mondial. Jusqu’à présent, le Ghana est un des rares pays d’Afrique à avoir en partie intégré les gaz fluorés dans ses CDN. La GCI a conseillé le Ghana au moment d’établir l’inventaire des GES rejetés par la filière de la réfrigération et de la climatisation. Cet inventaire a ensuite servi de base à la stratégie nationale de refroidissement comprenant des mesures de mitigation.

Pub­lic­a­tions ré­cen­tes

Tech­no­logy part­ner­ships: In­tro­du­cing the Green Cool­ing Ini­ti­at­ive Africa

01/06/2016 , Actualité :

Solar powered fish cold store in Kenya

(ouvre une image agrandie)©GIZ/Proklima

GCI has started a partnership with the Kenyan Ministry of Environment, Natural Resources and Regional Development Authorities and the company “Lakeview Fisheries Ltd.” in order to reduce loss of food in the Kenyan fisheries industry by improving cold chain measures through the establishment of a solar powered climate-friendly and energy-efficient cold store. A successful workshop with potential investment partners from Western Kenya was held in December 2015. The green cold store has a state-of-the-art insulation, highly efficient refrigeration and ice making appliances that use natural refrigerants (R290), and are equipped with photovoltaic modules to reduce electricity grid dependency. GCI provides the initial technical blueprint, training of cold store builders, as well as training to replicable implementation. The first cold room will be operational by the second half of 2016. With an expected payback of less than three years, the business model will be highly replicable.

Map with partner countries

Partner Countries