Ma­n­age­­ment and De­­struc­­tion of ozone de­p­le­t­ing sub­­stan­ces in ODS banks

L’utilisation excessive de SAO et de HFC a mené à une accumulation globale des stocks, également appelés stocks de SAO et de HFC. Leurs émissions annuelles correspondent aux émissions de CO2 de 440 centrales thermiques au charbon.

Carte avec les pays partenaires

Les pays partenaires

C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet « stock de SAO » de l’IKI, Initiative internationale pour le climat. Son but consiste à proposer des stratégies et bonnes pratiques en faveur d’une gestion durable des stocks de SAO et à aider les pays partenaires à développer au niveau national leurs propres systèmes de gestion durables des SAO contenues dans les anciens appareils de froid. Etant donné que la majeure partie des émissions des stocks de SAO rejetés dans l’atmosphère proviennent de fuites de réfrigérants, ce projet met l’accent sur la gestion des déchets issus des appareils qui utilisent des SAO et des HFC. La réduction des émissions provenant des stocks de SAO et de HFC à très haut PRG peut donc contribuer de manière considérable à ce que les pays partenaires atteignent leurs objectifs de mitigation et leurs CDN.

Afin de soutenir l’établissement de procédures de collecte, de récupération et d’élimination dans les pays partenaires, le projet veut les aider à améliorer les conditions existantes et à transférer de bonnes pratiques ainsi que la technologie nécessaire à la gestion et destruction des stocks de SAO. Les mesures déployées dans le cadre de ce projet englobent le conseil aux décideurs politiques, le transfert de technologie, le renforcement des capacités comme la formation de formateurs et de techniciens, les ateliers destinés à rassembler tous les acteurs du domaine ainsi que l’établissement de mécanismes financiers durables. De plus, des directives sur l’inventaire des stocks de SAO, la politique à adopter, les structures de collecte et sur les mouvements transfrontières de déchets de SAO ont également été développées dans le cadre de ce projet.

Vidéo SAO

La coopération, notamment avec la Colombie, la République dominicaine, le Ghana, l’Iran et la Tunisie ont abouti à plusieurs formations sur différentes thématiques dont le démontage de réfrigérateurs et de climatiseurs ainsi qu’à l’établissement de plans de financement dans la filière. L’élaboration d’inventaires des stocks de SAO font aussi incontestablement partie des réussites de ce projet. A cela viennent s’ajouter des projets pilotes portant sur la construction d’une installation de dégazage et d’une unité de récupération en Colombie pour bien traiter les réfrigérants.

Dernières nou­veau­tés

Re­cov­er­ing re­fri­ger­ants prop­erly

01/03/2020 , Actualité :

In November 2019, two degassing machines for a safer, more efficient and environmental friendlier waste management of old refrigerators were installed in Colombia.

(ouvre une image agrandie)

The two degassing machines for the draining of oil and refrigerant from domestic refrigerators were donated to RED VERDE, which oversees the collection and management system of the main producers and importers of domestic refrigerators in Colombia. To guarantee the most efficient, safe and sustainable use of the equipment, two three-day sessions were carried out for the installation, commissioning and training in the operation of the equipment. In two allied waste management plants of RED VERDE, more than ten operators were trained by the equipment supplier, with the support of GIZ PROKLIMA, RED VERDE and the National Ozone Unit of Colombia (UTO).

These two machines are the first equipment of its kind to arrive in the country. Using these units, waste management companies can recover the refrigerant gas and oil contained in each refrigerator in a much more efficient and safe disassembly processes than before.

The donation of these equipment is made as part of the project “Management and destruction of substances that deplete the Ozone Layer existing in ODS banks”, of the International Climate Initiative (IKI) of the Federal Ministry of Environment, Protection of Nature and Nuclear Safety (BMU), carried out by GIZ PROKLIMA and the UTO of the Ministry of Environment and Sustainable Development of Colombia.

Plus d'actualités