Re­froid­isse­ment re­spectueux de l'Ozone et du Cli­mat en Afrique de l'Ouest et Cent­rale (ROCA)

Le projet ROCA promeut les technologies de refroidissement respectueuses de la couche d'ozone et du climat dans les quatre pays africains que sont le Burkina Faso, le Cameroun, le Mali et le Sénégal. Il a débuté en avril 2021 et se poursuivra jusqu'en mars 2024.

 

carte avec les pays partenaires

Les pays partenaires

Les appareils de froid et climatisation se répandent rapidement en Afrique, notamment dans les villes. En revanche, les zones rurales manquent encore d'équipements de réfrigération pour l'agriculture et les soins médicaux. L'augmentation du nombre d’appareils contribuera à accroître les besoins en énergie ainsi que l'utilisation de gaz réfrigérants, dont beaucoup sont très nocifs pour la couche d'ozone et le climat mondial. Pour limiter ce double impact, il est nécessaire d'introduire une large gamme de solutions de refroidissement respectueuses de la couche d'ozone et du climat.

 

Texte

Le projet ROCA (Refroidissement respectueux de l'Ozone et du Climat en Afrique de l'Ouest et Centrale) contribue à une utilisation accrue des technologies de refroidissement vertes en améliorant le cadre politique et réglementaire d'une part et en renforçant les capacités d'utilisation de ces technologies d'autre part.

 

Le projet ROCA comprend les composantes suivantes :

  • Analyse de la demande de refroidissement et du secteur froid et climatisation actuel dans les pays partenaires (inventaires des appareils de froid et climatisation).
  • Appui institutionnel et règlementaire aux gouvernements, basés sur les inventaires et l'évaluation des politiques existantes.
  • Formation des techniciens et techniciennes en froid et climatisation à la manipulation sûre des réfrigérants naturels en ligne et en Allemagne (Cool Training) et également dans les pays partenaires.
  • Ateliers régionaux sur le financement du climat et les modèles commerciaux afin de promouvoir l'adoption accélérée d'appareils respectueux de la couche d'ozone, du climat et de l'efficacité énergétique utilisant des réfrigérants naturels.
  • Projets pilotes utilisant les technologies de refroidissement vert :
    • Climatisation : installation des climatiseurs R290 pour les bâtiments publics
    • Sécurité alimentaire :
      • chambres froides pour des coopératives argricoles au Mali et au Sénégal
      • une machine à glace pour une coopérative de pêcheurs au Sénégal
      • une chaîne du froid entre l'abattoir et le marché à Ouagadougou, Burkina Faso
    • Bonne santé :
      • refroidissement des vaccines au Burkina Faso
      • appareils de refrigération pour un hôpital au Cameroun

Le projet est cofinancé par l'Union Européenne et le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ).

 

Ac­tu­al­ités

Lance­ment du pro­jet ROCA en Cameroun

16/12/2022 , Actualité :

ROCA promeut le refroidissement vert on Cameroun, Burkina Faso, Mali et Sénégal. 
Son lancement officiel au Cameroun a eu lieu en septembre, avec un discours du Ministre de l'environnement et un atelier avec les parties prenantes concernées.

(ouvre une image agrandie)

Le Ministre de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable du Cameroun a procédé, vendredi 30 septembre 2022 au lancement officiel du projet Refroidissement respectueux de l’Ozone et du climat en Afrique de l’Ouest et Centrale (ROCA). L’objectif principal du projet est de réduire l’impact climatique de l’utilisation des appareils de refroidissement (climatiseurs et réfrigérateurs).

Le projet est construit autour de 04 axes principaux :

  • l’analyse de la demande actuelle et future de refroidissement, et des alternatives présentes sur le  marché ;
  • le conseil politique afin d’adapter des instruments politiques en faveur de l’adoption par le marché des réfrigérants naturels ;
  • des formations des formateurs et formatrices afin de mettre sur pied une réserve de techniciens et technicennes aptes à l’utilisation des réfrigérants naturels ;
  • et des projets pilotes afin de faciliter l’acquisition de la technologie et de sensibiliser sur ses enjeux économiques et sa viabilité technique.

Ce projet, sous cofinancement de l’Union Européenne pour un coût global de 6.36 millions d’euros couvre 04 pays : Cameroun, Sénégal, Mali et Burkina Faso.

Dis­cours du Min­istre

Image: GIZ / Hervé Lemoine
Le Ministre, Hélé Pierre, pendant son discours.

Dans son allocution, le Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, a souligné l’importance de la thématique pour le Cameroun qui a pris des engagements au niveau national, sous-régional et international en matière de protection de l’environnement, notamment la lutte contre les émissions de gaz-à-effet de serre et contre la prolifération des substances appauvrissant la couche d’ozone :

Il a rappelé le rôle primordial que joue la couche d’ozone pour la protection de la vie sur terre et pour la stabilisation du climat. La réponse apportée par ce projet au Cameroun est la promotion et l’utilisation de technologies de refroidissement vert. C’est donc un projet pourvoyeur d’opportunités d’emplois durables à travers les formations de techniciens et techniciennes qui seront organisées.  Mais c’est aussi une bonne opportunité pour promouvoir la durabilité économique car les prix d’achat pourraient diminuer durant la phase de mise en œuvre du projet, favorisant ainsi des économies nettes sur la durée de vie des appareils. ROCA est une plateforme additionnelle du Cameroun pour le respect de ses engagements pris dans le cadre du protocole de Montréal et de l’amendement de Kigali.

citation du ministre

"Je félicite l’Union Européenne et la Coopération Technique Allemande (GIZ) pour de telles initiatives et souhaite que toutes les parties prenantes impliquées dans ce projet participent pleinement en apportant des contributions constructives et significatives tout au long de sa mise en œuvre."

Hélé Pierre, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable, Cameroun

Atelier des parties pren­antes

Cette phase de lancement a été précédé la veille par des sessions de travaux de groupes ; où des participants divers (DG douanes, MINESEC, Supermarché Carrefour, Ordre des architectes...) ont pu dérouler des feuilles d’action pour une mise en œuvre adéquate des activités du projet ROCA.

A l’issue de ce lancement officiel du projet, le contrat d’exécution du projet ROCA a été signé entre le Cameroun et la République Fédérale d’Allemagne, représentés respectivement par le MINEPDED et la GIZ.

gallerie atelier des parties prenantes